Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 08:00

La page du jour du blog essignyacois est dédiée à l'église Saint-Didier. Les Didier dont c'est la fête aujourd'hui.

En 1969, le clocheton de l'église était refait par l''entreprise Bazin pour la somme de 7168 francs TTC (plus de 8 000 € en valeur 2015 si l'on s'en réfère à l'indice du coût de la construction). Il semblait urgent de faire ces travaux car des morceaux de briques ou du parement se décrochaient de l'édifice.

L'entreprise travaillait alors sur les plans de l'architecte  Canonne de Saint-Quentin.

Le sommet du clocheton culminait à cette époque à 13,60 mètres du sol. Après travaux, le sommet de la croix est 35 cm plus bas environ.

 

Le clocheton avant et après travaux
Le clocheton avant et après travaux

Le clocheton avant et après travaux

A la vue de cartes postales plus anciennes, le clocher des années 60 est déjà différent du clocher de la fin des années 1920.

Le clocher à la fin des années 1920

Le clocher à la fin des années 1920

Même si la perspective peut être trompeuse, ce clocher diffère de celui des plans de 1960 : la hauteur et l'angle de la pointe semblent différents : plus haut et plus pointu avant.

Deux choses ne trompent pas : la disparition de la croix et la modification de l'appareillage briques-parement. Il y a sans aucun doute possible déjà eu une première modification du clocher.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 13:00

Aucun démarcheur ne peut prétendre être mandaté par la mairie pour quelque opération que ce soit.

Nous vous invitons donc à la plus grande prudence et, d'un point de vue général, à ne laisser entrer à votre domicile aucun démarcheur.

La gendarmerie renouvelle et détaille nombreux conseils de prudence dans le document ci-dessous.

 

Les démarcheurs à domicile
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 08:00

Lors du marché aux fleurs de Fonsomme, les horticulteurs avaient été rejoints par des éleveurs locaux et des associations écologiques. 40 brocanteurs et d'autres animations ont également occupé la place verte de Fonsomme.

Découvrez qui a gagné le cochon mis en jeu lors de cette journée en lisant l'article de Guillaume dans le Courrier picard.

Un cochon à gagner
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 20:00

En zone police comme en zone gendarmerie, il semblerait qu'il y ait une recrudescence des vols.

Le Courrier picard en ligne titre :

SAINT-QUENTIN Ils ont fouillé les voitures

Les cambriolages augmentent dans le Saint-Quentinois, c’est un fait. Les policiers n’ont d’autre choix que d’occuper le terrain.

Les gendarmes alertent de nouveau pour des vols de carburants et d'outillage électroportatif.

Gendarmes et voleurs
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 08:00

Faute d'engagements, le foyer culturel annule son concours de pétanque prévu le lundi de Pentecôte.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 08:00

Après la brocante et les saints de glace, on plante et repique les fleurs dans les jardinières puis dans les massifs.

Fleurs

Arnaud sera secondé par Jean-Luc Fraillon pendant quelques jours car le recrutement du personnel en contrat aidé ne pourra intervenir qu'en juin.

L'affichette sur la droite vous rappelle que le marché aux fleurs de Fonsomme, c'est aujourd'hui.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 08:00

Le tour de Picardie faisait étape à Fargniers hier avec plusieurs tours de circuit permettant d'admirer à 4 reprises les coureurs.

Devant l'église art déco

Vélos

Devant le musée de la résistance et de la déportation

Vélos

Comme sur le tour de France, le sprint final a été ponctué par une chute en tête de course.

Vélos

Il y a quantité de choses à voir autour de l'épreuve, avant et après...

Comme la confrérie des Maqueux de saurets. Je vous le garantis, l'odeur est prenante.

Vélos

Après la course, il y a l'interview du vainqueur, la séance des autographes de l'ancien. Vous l'avez tous reconnu, le Blaireau.

Vélos
Vélos

Et puis rapidement, les vélos sont chargés sur les galeries des voitures. Jusqu'à 8 sur la même voiture. Y compris les vélos en tenue de camouflage de l'équipe cycliste de l'armée de terre.

Vélos

Et puis, la police est toujours prête à remettre la conductrice égarée sur le bon chemin.

Vélos
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 08:00
Les menus du 18 au 22 mai

Beurre, bouquet garni, crème fraîche, farine de blé, oignon, paprika, sel, poivre, vin blanc sec dans la recette de la sauce hongroise.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 09:00

Le petit-fils de Hyacinthe Perrin nous a adressé un descriptif et trois photos de l'église Sainte-Thérèse à Rennes, chef d'oeuvre de l'art déco. Vous trouverez ci-dessous son courriel.

"Je suis allé hier, entre deux rendez-vous, à l'église Sainte-Thérèse à Rennes, pour une fois, entre deux ondées, juste du soleil, pour vous faire des photos.
L'église n'est pas facile à photographier car on manque de recul, pour l'avoir en entier. Vous vouliez de l'art déco en voilà :

Église paroissiale Sainte-Thérèse, place Hyacinthe Perrin, Rennes (35), dessinée en 1932, construite pour l’association diocésaine entre 1933 (pose première pierre) et 1936 (date de consécration). L'église est un chef-d'œuvre de l'art déco, de Hyacinthe Perrin, dont il a dirigé la construction entre 1932 et 1936.

Plan en croix latine, lambris de couvrement, coupole, clocher latéral qui culmine à environ 60 m.

Destinée à accueillir un millier de fidèles, les dimensions de l'église sont importantes: 46 mètres de longueur et 28 mètres de largeur. L'extérieur de l'édifice se présente comme un emboîtement de formes géométriques avec un effet pyramidant.

 

Toujours en Bretagne

Matériaux locaux employés pour la construction : le schiste violet de Pont-Réan pour les soubassements ; le grès blanc de Saint-Germain pour les murs en élévation et le béton armé pour les structures. Ces matériaux forment un ensemble harmonieux souligné par les colorations bleu foncé de l'ardoise d'Angers.

La façade principale est précédée d'un porche dont le fronton est orné d'un motif représentant une "Hostie" portant la croix en surimpression et entourée de deux colombes. Le fronton est dominé par un Christ en croix.

La façade est flanquée d'une haute tour qui soutient une flèche surmontée d'une croix qui domine la soixantaine de mètres du sol. A côté de cette tour, une tourelle abrite un escalier d'accès à la tribune et est couronné d'une "lanterne des morts".

Toujours en Bretagne

Des animaux fantastiques sculptés par Paul Bourget au bas des rampants servent de gargouilles.

Croisée de transepts surmontée d'un dôme pyramidal reposant sur quatre arcs qui s'entrecroisent en s'appuyant sur des colonnes rondes, basses et trapues. L'église se développe autour de ce carré de transept de 12 mètres de côté couvert d'un dôme de 33 mètres. Ici le béton permet un amincissement des supports et se prête aux nouvelles exigences de la liturgie en créant un espace unitaire avec un autel visible de toutes parts.

Baptistère situé au sud/ouest de l'édifice. Fonts baptismaux clos par une grille en fer forgé rehaussé de cuivre dans laquelle s'enchâssent dans des volutes de métal les lettres Alpha et Oméga. La cuve baptismale est en pierre blanche, de forme octogonale supportée par quatre colonnettes qui reposent sur un dallage en émaux de Briare aux colonnes heurtées.

L'édifice dispose aussi d'un orgue de 21 jeux avec deux claviers et un chevalet ainsi
que de cinq cloches.

L'église Sainte-Thérèse est ornée d'un programme décoratif très riche. Pour ce chantier, Hyacinthe Perrin a réuni une équipe remarquable d'artisans et d'artistes : les frères Rault, maîtres-verriers, Albert Bourget, sculpteur, Louis Garrin, artiste-peintre, Georges Brand, ferronnier d'art, Isidore Odorico, mosaïste et Émile-Louis Evellin, orfèvre.

L'architecte a tout conçu, tout dessiné, de même pour le mobilier."

Texre et photos François-X Perrin

Texre et photos François-X Perrin

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 08:00

Le titre de l'article du quadrihebdomadaire axonais va bien.

Une brocante réussie

On a bien cru ne pouvoir servir tous les clients du stand de restauration rapide mais la cavalerie est arrivée à temps pour dépanner les cuistots.

Cuistots qui seront restés en poste jusqu'à la fin de la brocante.

Photos Christine
Photos Christine
Photos Christine
Photos Christine

Photos Christine

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact