Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 09:00

Xavier BERTRAND.

De l'agglo du Saint-Quentinois, bien sûr.

Et les indemnités des élus ont été exprimées en français de tous les jours.

Extrait du journal "L'Union"

3 013 € net d’indemnités pour le président
 
Le président de la communauté d’agglomération a clairement énoncé le indemnités perçus par les élus communautaires. Une façon d’éviter une nouvelle polémique. Après son élection à la tête du conseil régional, l’agglomération saint-quentinoise avait voté de nouvelles indemnités : plus pour le président et moins pour les vice-présidents. Problème : les élus avaient voté la délibération sans comprendre et certains avaient donc été bien surpris de découvrir une baisse des indemnités « en catimini » comme le révélait le Courrier Picard. « Nous voulons éviter qu’il y ait un vote incompris donc nous allons faire une annonce claire », expliquait la directrice de cabinet Orane Gobert en amont.
 
Le président, Xavier Bertrand perçoit dont 3 013 € net d’indemnités (3 670 € brut).
Chaque vice-président émarge à 1 488 € brut.
Et les conseillers communautaires avec délégation à 229,46 €. Xavier Bertrand de préciser :
« Je n’ai pas souhaité toucher le maximum pour pouvoir reverser aux conseillers communautaires. » Ça va mieux en le disant.
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 09:00

Le laboratoire départemental d'analyses effectue des  prélèvements de l'eau deux fois l'an.

Depuis plusieurs années, l'agent préleveur passe en janvier et juillet. Les résultats de la première analyse de 2017 devraient être connus vers la fin du mois si rien n'a changé dans la procédure.

Les nitrates depuis 20 ans

En attendant, voici l'évolution du taux de nitrates dans l'eau depuis 20 ans. Sans surprise, ce taux monte régulièrement même si on constate une certaine stabilité depuis 3 ou 4 ans.

Les nitrates dans l'eau

En 1932

Le forage et le réseau d'adduction d'eau potable datent de 1932. Les analyses préliminaires à la mise en service de la distribution fait état d'un taux de nitrates de 19,2 milligrammes par litre d'eau. Ce taux devait être proche ou légèrement supérieur de la teneur naturelle en nitrates de l'eau puisée à Essigny.

Les nitrates dans l’eau du robinet

La présence des nitrates dans les eaux est due :

  •  à leur présence naturelle dans l’environnement,
  •  à une contamination de la ressource en eau par des activités humaines (rejets urbains ou industriels, pollution agricole due aux engrais minéraux et organiques).

Dans l’organisme humain, les nitrates se transforment en nitrites. Ces derniers peuvent présenter un risque pour la santé, par la modification des propriétés de l’hémoglobine du sang en empêchant un transport correct de l’oxygène par les globules rouges. Chez les très jeunes enfants de moins de 6 mois, cette maladie appelée méthémoglobinémie, provoque des cyanoses parfois sévères. Les femmes enceintes et les nourrissons sont les populations les plus sensibles.

 

Les nitrates et la règlementation

Le décret 2001-1220 du 20 décembre 2001 limite à 50 milligrammes par litre la teneur maximale en nitrates de l'eau destinée à la consommation humaine. La norme de 50 mg/L a été fixée en fonction des risques courus par les populations les plus vulnérables : nourrissons et femmes enceintes. Une eau dont la teneur en nitrates dépasse 50 mg par litre n'est pas potable.

La consommation d'une eau présentant une concentration de nitrates supérieure à la norme mais inférieure à 100 mg par litre est considérée comme temporairement acceptable, sauf pour les nourrissons et les femmes enceintes ou allaitantes.

Au-delà de 100 mg par litre, l'eau ne doit ni être bue ni être utilisée pour préparer les aliments.

Le laboratoire départemental

Le laboratoire départemental

Trouver les informations

Par affichage en mairie à la suite des prélèvements semestriels.

Par document informatif joint à la facture d'eau une fois l'an

Sur la toile : les résultats des analyses depuis 20 ans sur le site du ministère des affaires sociales et de la santé à cette page.

Retrouvez les résultats de l'analyse d'eau de 1932 sur le site " Essigny-le-Petit, naguère et jadis " à la page du jour.

 

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 19:36

Le Courrier picard titrait sur la lutte contre les inondations, l'Aisne nouvelle fait son titre sur les effectifs scolaires et une éventuelle fermeture de classe.

 

Une fermeture de classe
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 12:30

Le foyer culturel l'Espoir vous propose sa 1ère animation 2017.

Retenez cette date : samedi 4 février
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 11:00

93 points à l'ordre du jour du premier conseil de l'agglo du Saint-Quentinois (issue de la fusion de la CASQ, communauté d'agglomération de Saint-Quentin, et de la C32S, communauté de communes du canton de Saint-Simon)

Et il va falloir se lever tôt pour assister à la première séance de cette nouvelle assemblée.

Le prochain conseil communautaire se déroulera le lundi 16 janvier au Gymnase de Rouvroy à 8h30 (présence obligatoire dès 8h pour les citoyens intéressés).

Le premier acte sera l'élection du président. Xavier Bertrand sera-t-il le président de la nouvelle agglomération ?

Viendront ensuite la fixation du nombre de vice-présidents, leur élection puis la fixation du montant des indemnités du président et des vice-présidents. (Dans certaine nouvelles agglos, le montant total des indemnités des élus dépasse la somme des indemnités des élus des communautés dissoutes).

Constitution de  commissions, fixation de tarifs (piscines, , école de danse, gîte,..), nomination de régisseurs, adhésions diverses, élection de délégués auprès de nombreux organismes formeront l'essentiel des points abordés.

Retrouvez l'ordre du jour complet ici.

 

A l'agglo : un nouveau président ?

L'enveloppe indemnitaire votée aux président et vice-présidents est toujours un sujet de discussion, notamment au "zinc du café d'à-côté".

Les textes instituent des montants maximaux à  attribuer aux élus. Le montant est ensuite voté par l'assemblée délibérante. Une seule exception, l'indemnité de fonction des maires des petites communes est fixée d'autorité au maximum sauf si le maire demande au conseil municipal que lui soit attribuée une indemnité plus faible.

Les indemnités maximales

Pour une agglomération de 50 000 à 99 999 habitants, les indemnités maximales se montent à :

  • pour le président : 4 206,71 € par mois (110% de l'I.B.T. 1015, en jargon administratif)
  • pour chaque vice-président : 1682,68 € par mois. (44% del'IBT.).

Qu'en était-il à l'agglo ?

Par délibération du 26 janvier 2016, les indemnités allouées dans l'agglomération se montent à

Pour Monsieur le Président : 95,97 % de l'I.B.T. 1015
 
Pour Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents : 29,28 % de l'I.B.T. 1015

Un petit coup de calculette pour décoder :

3670,16 € par mois pour le président

1119,74 € par mois pour chaque vice-président

Qu'en sera-t-il demain ?

Combien de vice-présidents sachant que le maximum est de 15 ? (14 dans l'ancienne agglo et 8 à la C3-2S)

Quelles indemnités ?

A retrouver sur les réseaux sociaux et dans la presse en ligne dès demain.

 

Pour terminer, un petit problème : Quel est le montant des indemnités perçues mensuellement par Madame le maire de Saint-Quentin ?

Pour info, il ne s'agit pas du montant maximum possible.

A l'agglo : un nouveau président ?

Le jargon administratif et la démocratie locale : Que cela vous rassure (ou plutôt ne vous rassure pas), j'ai assisté  une réunion de conseil municipal là où je suis électeur (la 4ème ville de l'Aisne en nombre d'habitants), c'est pareil ; Le jargon administratif l'emporte largement sur le langage commun. Et comme il n'y a aucune opposition, il n'y a aucun débat qui permettrait d'éclairer le citoyen sur la teneur des délibérations. De plus, les comptes-rendus des réunions ne sont ni affichés ni mis en ligne !!!

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 07:09

Les périodes de grand froid augmentent les risques d'intoxication au monoxyde de carbone avec l'allumage des chauffages d'appoint à pétrole ou à gaz.

Attention au monoxyde de carbone

Maux de tête et envie de vomir peuvent être des symptômes de cette intoxication.

On peut ressentir une grande fatigue, s'évanouir ou même mourir.

Si vous dormez, ces symptômes peuvent passer inaperçus entraînant une issue fatale.

 

Attention au monoxyde de carbone

Quelques gestes pour éviter l'intoxication : ventilation et aération même s'il fait froid.

Attention au monoxyde de carbone
Attention au monoxyde de carbone

Et limitez la durée d'utilisation des chauffages d'appoint au gaz, au pétrole.

Attention au monoxyde de carbone

Et si vous ressentez des maux de tête et vous avez envie de vomir lorsqu'un appareil de cuisson ou de chauffage marche.

Attention au monoxyde de carbone
En cas d'urgence, appelez les secours
 
18             Pompiers
 
15             SAMU
 
112           Numéro d'urgence depuis un portable
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 13:40

Le soleil était de de la partie il y a deux ou trois heures.

Idéal pour une promenade à pied mais la pluie est de retour.

Photos Virginie Gest-Dambre entre Essigny et Courcelles
Photos Virginie Gest-Dambre entre Essigny et Courcelles
Photos Virginie Gest-Dambre entre Essigny et Courcelles
Photos Virginie Gest-Dambre entre Essigny et Courcelles

Photos Virginie Gest-Dambre entre Essigny et Courcelles

Ne vous aventurez pas sur les berges du Noirieu ou dans les sous-bois si le vent souffle ou si la neige et le givre alourdissent les branches endommagées par la tempête. Elles pourraient rompre à tout moment.

Ne bravez pas d'éventuelles interdictions de circuler placées par Voies navigables de France.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 09:00

Le Courrier picard s'est fait l'écho des voeux de Christian Pierret, le premier magistrat fonsommois, à la population.

Le Courrier picard du 9 janvier 2017

Le Courrier picard du 9 janvier 2017

Le s final de Fonsomme est de nouveau réapparu dans la presse.

Si on faisait des comptes, on s'apercevrait sans doute qu'il est écrit aussi souvent avec 1 S qu'avec 2 S. Récemment, je l'ai vu écrit Fonssommes.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 09:00

La période de révision de la liste électorale est terminée.

Au 10 janvier les membres de la commission de révision de la liste arrêteront les tableaux rectificatifs de la liste et chacun pourra en prendre connaissance, les recopier, les photographier aux horaires d'ouverture du secrétariat de mairie.

Un affichage "à la porte" de la mairie le 10 janvier confirmera ce droit.

 

 

Modèle du document

Modèle du document

La liste électorale sera définitivement arrêtée au 28 février 2017.

De nouvelles cartes électorales seront alors imprimées puis distribuées dans les boîtes à lettres. Cette distribution, suivant les communes, pourra se prolonger jusqu'à quelques jours du prochain scrutin le 23 avril 2017.

La liste électorale
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 07:00

Dans l'émission "Dimanche en politique" sur France 3 Nord - Pas de Calais, Xavier BERTRAND, président de la région Hauts-de-France, a certifié que là où il y avait la gratuité des transports scolaires, il y  aura encore la gratuité.

Rien de changé pour les familles, rien de changé pour les opérateurs.

Les compétences, les dépenses et les recettes correspondantes sont transférées du département à la région.

Photo d'illustration

Photo d'illustration

Repost 0
Publié par jphb - dans L'école
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact