Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 10:00

Le 5 avril 1917, Essigny se vidait de tous ses habitants.

À lire sur l'autre blog.

Repost 0
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 08:00

L'autre blog a pris quelques libertés avec sa publication quotidienne, le beau temps en est la cause.

2 articles uniquement.

Où il est question d'un instituteur communal et de sa famille.

Retrouver les deux premiers articles ici.

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 08:00

Depuis lundi, l'autre blog a publié, jour après jour, la liste des Essignyacois âgés de plus de douze ans en 1795.

Peut-être y avez vous eu la surprise de découvrir que votre nom de famille était porté à Essigny à la Révolution alors que vous n'y habitez que depuis quelques années ?

Peut-être aurez-vous la curiosité de chercher un lien entre eux et vous ?

Peut-être aurez-vous l'envie de nous présenter votre généalogie entre cette période (voire même avant) et le XXIème siècle ?

Rendez-vous sur "Essigny-le-Petit, jadis et naguère"

 

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 09:00

Sur "Essigny-le-Petit, naguère et jadis", vous avez pu lire cette semaine :

Lundi : Un homme se noie à Courcelles

Mardi : Le pont du 15 août

Mercredi  :  La distribution des prix à Fonsomme : le spectacle

Jeudi : La distribution des prix à Fonsomme : les lauréats

Vendredi : La vitesse des véhicules - Les lignes de chemins de fer à Saint-Quentin

Samedi : Les élections de 1905

Dimanche : le 14 juillet 1906 - Le tambour municipal

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 09:00

Dimanche 12 : Qui est donc le nouveau maire ?

Lundi : Jean Macé à Essigny

Mardi : 67 députés de moins

Mercredi : Le train et ses horaires

Jeudi : Accident mortel

Vendredi : La police est bon enfant à Lesdins

Samedi : Des mintiries (en picard bien sûr)

Aujourd'hui 19 février : Essigny a eu 3 maires en 1905

 

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 06:13

Sur un site de ventes aux enchères consacré aux collectionneurs est mis aux enchères le numéro 911 du Journal des Voyages et des aventures de terre et de mer.

Il consacre un long article au ballon, "le seul", au ballon d'Essigny, à "notre" ballon, à celui qui s'est posé un beau jour de septembre 1894 entre la commune et la ferme du Buisson, à celui à qui on doit le surnom, le sobriquet, le gentilé de "Ballonnistes".

Cet article relate la dernière étape de ce tour de France de Rollot jusqu'à Essigny-le-Petit.

A l'heure où je mets cet article en ligne, il n'y a pas encore d'enchères et le numéro est à 6,99 € (+ frais de port).

A retrouver sur le site Delcampe à cette page.

Vous pouvez enchérir jusqu'au vendredi 23 décembre 2016 à 20 h 40 min.

Ce vendeur met également aux enchères d'autres numéros du Journal des voyages qui relatent ce tour de France en ballon notamment les numéros 901 et 904.

Le numéro 901 : à la une, dessin du ballon lors de son départ du 19 septembre 1894 à La Villette

Le numéro 904 : une double page de dessins du voyage avec, entre autres, l'atterrissage à Essigny.

Si vous trouvez le numéro 912, celui-ci relate le séjour à Essigny des deux aérostiers : Maurice Mallet et Wilfried de Fonvielle.

Vous pourrez retrouver cet article dans la journée avec des illustrations sur cette page.

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 09:00

L'almanach-annuaire de 1914 est plus exhaustif que celui de 1912.

On y trouve par exemple l'activité "Broderie Suisse". S'agissait-il d'un commerce ou d'une activité artisanale ?

Des almanachs-annuaires - 1914
Des almanachs-annuaires - 1914

Deux noms figurent sur la ligne "Broderie Suisse".

COLPART. Il s'agit fort probablement de Félix COLPART que l'on retrouve comme brodeur dans les registres de l'état-civil d'avant guerre.

Jean PETIT se souvient d'une activité de tissage à ce nom, après guerre, dans le garage actuel de la maison située au 692 rue de Saint-Quentin. Félix COLPART était également connu comme entrepreneur de bals sous chapiteau.

Lucien VERZINET se souvenait également de deux métiers à tisser avant 1914 dans la maison qu'il occupait au 696 de la rue du 8-mai-1945.

Sources :

Bibliothèque municipale de Saint-Quentin

Archives départementales de l'Aisne

Souvenirs de Jean PETIT et Lucien VERZINET

Sites mentionnés sous les documents

Qu'est ce qu'une broderie suisse ?

Sur les moteurs de recherche, on découvre de nombreux objets décorés avec de la broderie suisse tel ce sapin de Noël (saison oblige) brodé sur du tissu Vichy.

Photo "http://389points.canalblog.com"

Photo "http://389points.canalblog.com"

Mais les broderies suisses essignyacoises de 1914 n'ont rien à voir avec ce passe-temps décoratif. Il s'agit de broderies mécaniques exécutées sur des machines dites  métiers suisses.

"L’art de la broderie blanche à la main se pratiquait, à Saint-Quentin, depuis très longtemps. Mais celle-ci, concurrencée dès le milieu du 19ème siècle par des broderies en provenance de Suisse et exécutées sur des machines dites « métiers suisses », était en pleine décadence.

Devant l’industrialisation de la broderie main, les entrepreneurs textiles de la région s’équipent en matériels modernes afin de conserver une suprématie ancestrale.

Les premiers métiers mécaniques à broder en provenance de Saint-Gall sont installés à Saint-Quentin en 1868. Une école est même créée en 1869, sous l’égide de la Société industrielle de Saint-Quentin. Moins d’une dizaine d’années plus tard, l’industrie de la broderie fait battre 350 machines et occupe 2000 personnes

En 1878, les premiers métiers à bras font leur apparition à Beaurevoir, puis 10 ans plus tard à Villers-Outréaux et en 1893 à Caudry où sont installés en 1906 les premiers métiers à broder de France avec jacquard.

Dès la fin du XIXème siècle, la production mécanique est en plein essor et ouvre de nouveaux champs d’application en rendant la broderie plus accessible. On dénombre à l’époque 1050 métiers à pantographe, 150 métiers à broder jacquard et 5000 métiers à broder à bras. ."

Source : Association professionnelle des broderies mécaniques.

Photo "http://scrapecole.canalblog.com/"

Photo "http://scrapecole.canalblog.com/"

Parallèlement, les petits ateliers familiaux de filage et de tissage s’équipent de métiers et sous-traitent les commandes des industriels.

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 09:00

Nouvel annuaire, 2 années plus tard.

Le maire de la commune n'est plus Alfred ROGER, l'agriculteur de la ferme du Buisson.

Il s'agit de VASSEUR.

Maurice de son prénom, il est conseiller général du canton de Bohain de 1910 à 1919 avec l'étiquette socialiste. Il exerce la profession de publiciste* et est domicilié à Essigny-le-Petit (1)

Si on consulte les registres d'état-civil de la commune, on a mention d'Édouard et non de Maurice VASSEUR dont la 1ère signature sur les registres date du 12 juin 1912. Il avait été élu maire après les élections municipales des 5 et 12 mai 1912.

Le 5 juillet 1913, Édouard VASSEUR signe son dernier acte d'état-civil.

Le 30 juillet, c'est Alfred ROGER, précédent maire, qui signe en tant que conseiller municipal par délégation de l'adjoint et à défaut de maire. On peut supposer que le premier magistrat a démissionné courant juillet.

Le 27 septembre, c'est Léon DUQUENNE, conseiller municipal, qui officie lors du mariage de Julien Hivet et de Marthe Mathias. Il signe par délégation du premier conseiller municipal faisant fonction de maire à défaut de maire et d'adjoint. L'adjoint aurait-il démissionné à son tour ?

Le 17 octobre 1913, c'est Pierre LESAGE qui signe en tant que maire sur ces mêmes registres.

*Publiciste : il peut s'agir d'un spécialiste de droit public ou bien encore d'un journaliste.

 

Sources :

(1) : Wikipedia sur cette page.

Archives départementales de l'Aisne

Archives communales d'Essigny-le-Petit

 

 

Des almanachs-annuaires : 1912
Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 12:00

Un site de ventes aux enchères d'objets de collection propose une carte photo représentant les anciens combattants d'Essigny-le- Petit (?).

Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse de notre commune, la totalité du nom n'est pas visible sur le drapeau.

Un Essignyacois aurait peut-être une photo ancienne d'un de ses aïeux qui permettrait de confirmer qu'il s'agit bien d'anciens de la commune sur cette carte photo ?

Anciens combattants de 1870
Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 08:00

6 des membres de l'équipe élue en 2001 se représentaient aux suffrages des électeurs.

Avec leurs 5 nouveaux coéquipiers, ils sont élus au 1er tour le 9 mars.

 

NOMS & Prénoms Naissance Profession Voix
VASSET Claude 10/10/1947 Fonctionnaire 169
GUILBERT Gérard 30/09/1944 Retraité 143
PERTUS Patrick 19/12/1953 Comptable 137
DAMBRE Virginie 10/06/1974 Secrétaire 145
LEMOINE Olivier 10/08/1976 Agent de maîtrise 151
THAISSART Dominique 14/08/1964 Conducteur de bus 149
LESUEUR Stéphane 06/03/1980 Chef de chantier 147
ROGER Roland 29/04/1946 Retraité 137
LAPORTE Guy 26/07/1951 Responsable après-vente 135
DOUAY Geneviève 29/05/1964 Agent hospitalier 133
BACHELET Olivier 13/02/1964 Technicien 123

 

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact