Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:00

20120810fieulaine001

 

* Cercle d'histoire et d'étude de Fieulaine

Partager cet article
Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:00

            Le petit clocher de l’église, son portail très primitif, son genre de construction, ses fenêtres à plein cintre, ses avant-corps et son chœur en forme de tour octogonale lui donnent le caractère d’un temple.

 

 

msl16L'église Saint-Laurent de Mesnil-Saint-Laurent

 

 

msl06


            7 vitraux de bonne facture ornent notre édifice religieux dont les 2 du chœur ont été réalisés par les plus célèbres des maîtres-verriers français du début du XXème siècle « Mauméjean ».

 

msl03Un des vitraux "Mauméjean"


 

On peut voir dans le choeur, un petit reliquaire (malheureusemet brisé) en l'honneur de Sainte Rita

 

msl05

 Un vitrail de facture plus récente représente également cette sainte, patronne des causes désespérées.

 

msl04

                  En voyant cette église, on se reporte par la pensée à l’époque éloignée de nous où l’on ne trouvait dans nos villages que de simples chapelles dans lesquelles les fidèles allaient s’agenouiller et prier avec beaucoup de foi, de piété et de dévotion que dans nos luxueuses églises d’aujourd’hui.

 

msl01Une statue de la Vierge, plusieurs fois centenaire,

selon Christian Moiret, le premier magistrat mesnilois.

 

                Dans le mur d’enceinte se trouve la statue de Saint Laurent.

Le saint tient dans la main gauche le gril qui servit à son martyre. Ce saint naquit à Rome au IIIème siècle.

 

msl07msl02

 

Oeil de boeuf plutôt que rosace au-dessus du porche.

Des assemblages de pierres et briques bien plus jolis que des enduits et des plâtres.

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 08:00

Différents matériaux de construction sont les indices de l'ancienneté de l'église qui a subi les outrages du temps et de l'histoire.

 

eglisext01

 

 

La tour porche

 

eglisext05

 

 

Un coeur de briques noires

 

 

eglisext03

 

Le chevet plat

 

Des graffiti sont visibles à divers endroits.

 

Notamment, sur le calcaire tendre qui bouche cette ancienne porte basse qui permettait autrefois le passage des cercueils vers le cimetière

 

eglisext02

 

Des pélerins vers Saint-Jacques de Compostelle pourraient avoir ainsi laissé trace de leur passage.

 

eglisext06

 

Peut-être en 1774

 

eglisext08

 

Et en  1897.

 

Pour le suivant, je pense plutôt à un galopin

 

eglisext07

 

Photos jph

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 07:59

"Le village des métiers d'antan" ouvre ses portes aujourd'hui.

 

Loisirs et Traditions, l'association qui anime la taverne du village de Noël avec sa soupe aux cailloux, son pain perdu,... son vin chaud ouvre son musée dans l'ancienne usine MBK (pardon, Motobécane), dans la rue de la Fère.

 

Extrait du site internet de l'association :

 

Le Village des Métiers d’Antan hébergera: un village reconstitué, le musée MOTOBECANE, une collection d’objets insolites et  une exposition de véhicules hippomobiles.

Sur plus de 3000 M2 derrière d’authentiques façades, dans leur espace d’origine, ce sont plus de 40 métiers qui sont représentés dans ce Village, métiers et passions d’autrefois, dont la richesse culturelle et la beauté d’antan, vous permettront de découvrir et re-découvrir la vie de nos ancêtres, une vie pas si lointaine dans laquelle nous avons nos souvenirs d’enfance.

L’association oeuvre pour la sauvegarde du matériel et techniques, us et coutumes d’antan. Vous y trouverez un intérêt disctractif et culturel dans un cadre bluffant de réalisme.

Enfin, vous aurez le plaisir de découvrir dans le Musée Motobécane, une impressionnante collection de motos, mobylettes, et nombreux prototypes jamais révélés au public. Ces modèles de toutes cylindrées et leurs histoires, constituent l’unique musée MOTOBECANE au monde. Dans ces mêmes locaux, nombre de ces modèles ont vu le jour. Les motos puissantes des films d’action côtoient les motos les plus anciennes que l’histoire ait comptée.

 


L'établissement, situé au 5 rue de la Fère, ouvrira du mardi au dimanche, de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures fermera de décembre à février.

 

Rappelez-vous, "Loisirs et Traditions" était sur la brocante du 8 mai 2010.

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:00

Collections Régis Joube et  jph... et la toile

 

 

Fonsomme avec ou sans "s" final.

Une source ou des sources ?

  source001.jpg

 

 

sources_somme_1923.jpg

 

sources_somme_3.JPG

 

Fonsomme (19)

Certtianes cartes existent en version noir et blanc ou colorisées

 

Fonsomme (21)

 

 

Fonsomme (20)

 

La source de la Somme a quitté Fonsomme pour Croix-Fonsomme

 

Fonsomme (26)

 

Fonsomme (27)

Une des plus anciennes cartes des sources, sans doute.

 

Fonsomme (9)

 

fonsommesourcefervaques-copie-1.jpg

 

 

Pendant la première Guerre mondiale, les Allemands ont également photographié les sources.

 

fonsommesourceallemande01.jpg

 

 

fonsommesourcesoldatsallemands.jpg

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 08:00

03 - Fervaques

 

Fervaques 2010 - photo jph

 

C'est au nord du village de Fonsomme, vers les sources vives et bouillonnantes (FERVENTES AQUAE) qu'il existait encore au XVIIème siècle une abbaye de femmes sous la dénomination de FERVAQUES dont l'origine remonte à 1089.

 

C'est en 1140 que REINIER, Sire de Fonsomme et Sénéchal du Vermandois, fit édifier, après l'avis de Saint Bernard (1090-1153), une abbaye sistercienne composée de 12 religieuses.

 

L'abbaye reçut de nombreuses faveurs des communes environnantes.

 

Ce fut ERMANGARDE DE FONSOMME, fille du fondateur de Fervaques, élevée à l'abbaye de Montreuil en Thiérache, qui devint la première abbesse de Fervaques.

 

fervaques.jpg

 

D'après l'ouvrage "Itinéraire pittoresque dans l'ancienne France" Tome II - 1836

 

Cette abbaye fut une proie tentante pour les armées en campagne ; les religieuses durent fuir plusieurs fois au cours des XIV, XV et XVIèmes siècles  et elle dut être reconstruite à trois reprises.

 

Des hommes célèbres y séjournèrent :

  • Edouard III, roi d'Angleterre 1338
  • Charles le Téméraire 1472
  • Philippe II, roi d'Espagne 1557

Après les désastres de 1635 et un exil de 13 ans à Paris, les religieuses, convaincues de l'impossibilité de revenir habiter Fervaques, s'installèrent à Saint-Quentin, à l'emplacement de l'actuel Palais de Fervaques.

 

Sur l'ancien pavillon de l'abbesse, qui avait été reconstruit en 1765, figure une insciption en souvenir de Louise Françoise de Ligny, abbesse en 1755, qui décéda le 31 mai 1765 à Paris, après trois jours de maladie.

 

Voir également le site officiel de la commune de Fonsomme

 

fervaquesplan1993001.jpg

 

Le site des sources de la Somme - 1993

Dessin André Triou de la Société académique de Saint-Quentin

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 08:00

Saint-Pierre tenant les clés du paradis

 

eglise01.jpg

 

100 ans séparent les deux vitraux , l'un dans le choeur, l'autre au-dessus du portail.

 

eglise04.jpg

 

 

 

eglise05.jpg

 

Les rayons de gloire

 

eglise06.jpg

Des éléments de charpente plus que bicentenaires avec de charmantes sculptures.

 

eglise02.jpg

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 08:00

L'alerte météo n'a pas découragé la quarantaine de visiteurs venus découvrir Fonsomme.

 

Jean-Pierre Semblat, le conteur picard, Annette Poulet, la guide de l'office de tourisme, Claude Ducornet, le maire, Claudine Dupont et Bernard Carpentier, maires-adjoints nous ont guidés de la mairie aux sources en passant par l'église Saint-Pierre.

 

visiteurs10

 

Un visage, une voix qu'on n'oublie pas.

Jean-Pierre Semblat qui, à l'occasion, ne parle pas picard.

 

visiteurs01

 

Première halte dans l'église.

 

Des délicieuses sculptures anciennes au vitrail moderne de l'oeil-de-boeuf, différentes époques se marient avec bonheur.

 

visiteurs12

 

Les chevaux veillent sur les visiteurs

et viennent les saluer.

 

visiteurs11

 

Aux sources, on devise, on joue picard, à l'ombre des arbres (à l'abri, plutôt) ou des parapluies.

 

visiteurs02

 

 

visiteurs03

 

 

visiteurs13

 

visiteurs04

 

Puis viendra le temps du retour vers le centre du village et la mairie

 

visiteurs05

 

visiteurs06

et la grimpette pour monter vers l'église

 

visiteurs07

 

La pluie nous a accompagnés

 

visiteurs08

 

mais on ne pressait pas le pas pour autant.

 

visiteurs09

 

A suivre....

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 09:02

"Le 27 août, des cavaliers allemands sont arrivé à Essigny-le-Petit lr matin par la route venant de Fontaine-Uterte. Ils ont traversé le village et sont allés sur la route d'Homblières jusqu'au lieu-dit "Le Moulin" . Ils ont ensuite redescendu à Essigny. L'après-miidi, il est arrivé de l'infanterie....."

 

27 ou 28 août ?

 

A Fontaine-Uterte, on parle du 28 août :

 

"Le 28 août, à 4 heures du matin, 4 Uhlans traversent le village au galop, en rasant les murs. Un peu plus tard, une patrouille de 23 cavaliers inspecte les bois du terroir...."

 

Si vous voulez en savoir plus sur l'histoire et les histoires d'Essigny, rendez-vous à 16 heures devant la mairie.

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 08:00

Observer la biodiversité ce n'est pas forcément s'enfoncer au plus profond des bosquets essignyacois, c'est aussi vivre et favoriser la vie dans nos jardins.

 

Ce sont les thèmes des expositions actuelles de la Maison de l'Environnement à l'entrée du parc d'Isle.

 

jardin001.jpg

 

Vous découvrirez des hôtels à insectes, des refuges pour hérissons et autres hôtes sauvages de nos jardins.

 

hotel.jpg

 

 

 

sauvages001.jpg

 

Un hôtel à insectes en cours d'installation à Fargniers

 

hotel2.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact