Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 08:00

Des Cérès, des Semeuses, des Napoléon III. Des timbres bleus de 25 centimes, il en est sorti plusieurs types dans la seconde moitié du XIXème siècle.

 

Timbre à 25 centimes

Celui-ci, de type Cérès, imprimé à partir de 1871, a la particularité d'avoir été oblitéré à Essigny-le-Petit entre 1873 et 1876.

Au plus tôt en 1873 puisque le bureau de poste essignyacois a été créé cette année-là.

Au plus tard en 1876 puisque ce type d’oblitération (gros chiffres dans un losange de points) utilisé en province a été remplacé par un autre type le 1er avril 1876.

6237 indique la localité du bureau de poste : Essigny-le-Petit

Les bureaux de poste ont été numérotés de 1 à 4999 par ordre alphabétique en 1852 puis à partir de 6000 dans l'ordre de création des nouveaux bureaux.

 

Sources : http://marcophilie.org/

 

 

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 10:00

Douceur et humidité feront peut -être que la cueillette des champignons du weekend mycologique sera un succès.

Les champignons
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 08:00

Jeudi 16, saveurs et épices de nos régions au menu du restaurant scolaire.

Avant les vacances d'automne, que mange-t-on ?

L'imprimé de réservation pour novembre ci-dessous.

Avant les vacances d'automne, que mange-t-on ?
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 06:00

 

Ensemble, continuons à agir pour des projets solidaires.

 

Du 6 au 12 octobre 2014
l'abus de brioche est fortement recommandé
pour la solidari

 

Cette semaine, vous pouvez agir avec les associations membres de l'Unapei. En achetant des brioches aux bénévoles des associations, vous participez concrètement à leurs projets. Grâce à vous de nombreuses actions verront le jour dans votre région. Extension de structures spécialisées, acquisition d’équipements pour les établissements, financement d’activités de loisirs, de vacances... votre geste permet de répondre à des besoins directement utiles aux personnes déficientes intellectuelles. Pour prolonger ce soutien, vous pouvez aussi toute l'année donner un peu de votre temps en rejoignant les équipes de bénévoles.

Michèle Arbogast, Geneviève Douay et Catherine Édouard sont déjà passées chez vous ou le feront aujourd'hui ou pendant le weekend pour vous proposer, non pas des brioches mais des madeleines. Réservez leur le meilleur accueil.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 08:00

Nous appelons à nouveau chacun à s'interroger sur son comportement au volant car tous les aménagements routiers et tous les fonds publics dépensés en matière de sécurité routière resteront toujours moins efficaces qu'un conducteur respectant tout simplement le code de la route et faisant preuve d'un minimum de civisme.

Vendredi dernier, il ne s'agissait plus de manque de civisme mais de folie pure. Un individu au volant d'une puissante berline allemande a parcouru à très grande vitesse la rue de Saint-Quentin à plusieurs reprises. C'était dans l'après-midi et puis entre chien et loup.

Était-il sous l'emprise de substances illicites ? Est-il fier de son imbécilité ?

Par chance, personne ne se trouvait sur sa trajectoire et n'a fait de lui un assassin.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 19:00

Monsieur Crignon , conseiller municipal, expose à l'assemblée qu'il importe, dans un intérêt de sécurité publique, de fixer une vitesse que les conducteurs d'automobiles ne devront pas dépasser dans la traversée du village.

Le conseil,

après délibération, arrête :

Article unique : Les camions automobiles ne devront pas dépasser la vitesse de 8 km à l'heure et les voitures de tourisme 15 km à l'heure dans la traversée du village.

L’assemblée décide ensuite que des plaques mentionnant l'arrêté municipal seront posées aux entrées du village, mais à la condition qu'elles ne coûtent rien à la commune.

Lors de la même séance

Monsieur Macaigne, conseiller municipal expose au conseil qu'étant donnée la circulation intense de la commune, qu'étant donné le nombre imposant d'autos dans les rues, il serait utlie et nécessaire pour renseigner les personnes que de grandes plaques indicatrices soient posées ainsi que l'ont déjà fait d'autres communes.

L'assemblée

après délibération, approuve ladite proposition mais à la condition que ces plaques indicatrices ne coûtent rien à la commune.

Nous étions le 9 juillet 1925 et on parlait déjà de vitesse excessive, de circulation intense,...

Circulation intense ? A voir sur cette carte postale de l'époque, ce n'est pas prouvé.

Circulation intense ? A voir sur cette carte postale de l'époque, ce n'est pas prouvé.

Le maire fait donc appel la firme Citroën pour la fourniture des plaques indicatrices.

Le 18 décembre 1925, Citroën répond qu'elle a bien reçu la demande de plaques indicatrices de la commune mais que, vu le nombre considérable de demandes, il lui est impossible de fixer le délai sous lequel elle pourra faire parvenir ces plaques. D'ailleurs ce sera leur inspecteur de la région qui s'en occupera ; donc attendre sa visite.

Vitesse et circulation
Vitesse et circulation

Sans doute des plaques semblables à celles-ci fabriqués à l'émaillerie Japy de Beautor.

Ces plaques émaillées s'arrachent entre collectionneurs à des prix dépassanr 2000 euros.

Repost 0
Publié par jphb - dans Les 1000 ans
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 21:00

Dans l'exposition "Saint-Quentin - 1914- 1918 - une ville occupée" visible jusqu'au 16 novembre à l'espace Saint-Jacques, on fait mention du terrain d'aviation d'Essigny-le-Petit. On devrait plutôt dire Fonsomme puisque situé à Courcelles.

"Le 16 août 1914, depuis le début des hostilités,les premiers avions aperçus à Saint-Quentin sont anglais, posés sur des wagons anglais en partance pour le front. Les seconds sont des aéronefs allemands, le 1er septembre 1914, alliés, le 16 septembre.

Au début le l'occupation, les Allemands installent provisoirement deux grandes tentes de réparation près de l'estaminet du "Bois de Boulogne" à Gauchy, et un hangar à la gare de Saint-Quentin, avant de mettre en place un véritable aérodrome à Roupy de juin 1915 à mars 1916. Il est ensuite transféré à côté de la sucrerie de Courcelles, entre Essigny-le-Petit et Fonsomme (évacué en octobre 1916)."

 

 

Les dates ne coïncident pas toujours.

  • Une carte photo allemande datant de janvier 1916 mentionne le terrain.

 

  • D'autres sources (http://www.asoublies1418.fr/) font mention d'un terrain d'aviation allemand à Essigny-le-Petit en avril-mai 1917

"Les Voisin de la 107 attaquent dans la nuit du 30 avril au 1 mai 1917, la gare de Laon où un violent incendie est allumé, tandis que la PS 126 accompagnée de la 125, bombarde le terrain d'aviation d'Essigny-le- Petit sous la protection de 12 Sopwith anglais et les Nieuport de la 107. Pendant que nos escadrilles gravitent autour de Laon, nos propres terrains d'aviation sont bombardés et mitraillés par l'aviation allemande.
Le 2 mai, la PS 126 retourne sur Essigny, accompagnée par les Nieuport.
"

 

  • Un site donne comme dates :

Occupation du Terrain : Jasta 20 du 01 au 10/01/17

Infrastructures : 3 tentes pour avions en mai 1917, 42 en juin 1918

Utilisation : ancien aérodrome allemand puis français 1ère GM

Emplacement du terrain marqué par un trait jaune sur la photo ci-dessous

 

Sources : Jacques Calcine sur http://www.anciens-aerodromes.com/

 

Un terrain d'aviation à Essigny-le-Petit

Les sites ayant servi de terrains d'aviation allemands sont nombreux dans l'Aisne, pas loin de 200. Certains n'ayant été utilisés quelques jours, d'autres quelques semaines, d'autres encore quelques mois.

  • On note un terrain à Fonsomme en juin 1918 à l'est des sources.
  • A Fontaine-Uterte du 5 novembre 1916 au 20 mars 1917 était installé le terrain d'aviation de l'escadrille allemande de chasseurs Jasta 3.
  • Fontaine-Notre-Dame eut également son terrain d'aviation au nord de la commune, Fieulaine à l'ouest de ce village.
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 09:00

Monsieur le Maire expose que, sur l'ordre du Commandant de la place de Saint-Quentin, il a été dans l'obligation d'acheter immédiatement du matériel pour la fabrication de lits et divers pour le camp de prisonniers formé à Essigny-le-Petit.

Les dépenses faites sont les suivantes :

Établissements P. Aveline :     814 fr 30

M. L. Lembach et Cie           1 462 fr 05

M. Lefèvre-Fontaine               766 fr 60

 

TOTAL                            3 042 fr 95

 

Le conseil municipal demande à Monsieur le Sous-Préfet d'approuver cette dépense et demande en outre qu'elle soit imputée au titre "Dépenses d'occupation".

Ce camp de prisonniers, certains d'entre vous en ont peut-être entendu parler ou l'ont connu.

Où était-il ? De quand à quand ? Combien de prisonniers ?

La délibération ci-dessus retranscrite ne date pas du premier conflit mondial mais du second et date du 27 septembre 1940.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 08:00

MERCI A VOUS!!!!!!!

 

Un grand merci à tous ceux qui ont donné de leur temps et de leur art pour que la fête communale soit une soirée réussie.

 

Deux messages parvenus à la mairie.

 

Merci à Arnaud F. et Arnaud P., Bruno G., Christine N., Dominique T, Éric G.-D., Erwan D., François L., Geneviève B. et Geneviève D., Gisèle N., Jacky D., jph, Martine C., Michèle A., Vincent C.

 

Merci au foyer culturel l'Espoir et à la mairie de Morcourt pour le prêt du matériel.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 08:00

Le normandin de veau est un savoureux plat de steak haché de veau.

Mardi, il sera cuisiné avec une sauce forestière.

La semaine au restaurant scolaire
Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact