Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 06:00

Le feu d'artifice, ce n'est pas toujours facile à photographier. Alors voici quelques photos,, avant la tombée de la nuit, dans les maïs où les artificiers ont passé quasiment trois heures pour relier tous les artifices, un par un,  au pupitre de commande.


Il a fallu quelques 700 à 800 mètres de fil électrique pour y parvenir.


Il ne restera  plus, le moment venu qu'à relier les deux clous aux deux bornes d'une simple pile.


Il est loin le temps où l'artificier avait repéré ses divers artifices sur le terrain et courait furtivement de l'un à l'autre et allumait la mèche avec son briquet.


Vous trouverez les photos sur cet album.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 11:05

Comme indiqué sur le calendrier que vous a distribué la communauté d'agglomération, les ordures ménagères seront collectées le jour de la Fête Nationale.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 22:00

sp2.JPG

 

Photo de Eric TENIN pour Paris Daily Photo.


Voir l'agenda communal pour le programme des 13 et 14 juillet.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 08:00

fête son millénaire....

 

slg001.jpg


Lu dans un quotidien picard ce dimanche.

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 08:00

bouteille2.jpg

 

 

bouteille1.jpg


Vocation agricole certes, viticole...


Sans doute quelques arpents de vigne ont poussé à Essigny : le lieu-dit "le Bois Delvigne" en témoigne peut-être.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 08:00

La communauté d'agglomération met àdisposition des enfants d'Essigny-le-Petit des tickets de bus gratuits pour se rendre sur les plages saint-quentinoises.


Les tickets sont disponibles en mairie d'Essigny-le-Petit aux heures d'ouverture (lundi et jeudi de 18 h à 19 h)

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 08:00

Un article d'un quotidien picard sur les fêtes du 19 juin.

 

1000anscp001.jpg

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 08:00

Les classes d'Essigny-le-Petit et de Croix-Fonsomme ont couru pour l'association ELA sur le terrain de loisirs essignyacois.



Voir le reportage dans la version en ligne de l'Aisne Nouvelle

 

Tous là pour ELA

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 08:00

L'Aisne Nouvelle a fait écho des manifestations essignyacoises à plusieurs reprises ces derniers jours.


Ci-dessous, les liens pour les articles essignyacois sur la version en ligne de ce journal.


 

 

La place du millénaire est inaugurée

 

 

Un nouveau blason

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 08:00

Lu sur http://barisis.free.fr

(merci à Melle Christine Brasset)

 

        Abbeville, ancienne dépendance d’Homblières, n’existe plus depuis longtemps. C’était anciennement une petite localité composée de quelques maisons habitées par les hôtes et les serfs qui étaient  attachés à une exploitation agricole  assez importante qui  se trouvait en cet endroit. Elle  était  située  près  de  la  vallée  des bois  et  vers  la  ferme  de  l’Espérance,  à  101 mètres d’altitude, dans un de ces petits vallons qui prennent naissance du côté de Fonsomme et de Fontaine Notre Dame, et à la convergence de deux chemins, dont l’un va à Morcourt, et l’autre d’Homblières à Fonsomme.


        Au    XIIe   siècle,   les  environs    d’Abbeville    et  d’Homblières      étaient   cultivés,  à l’exception toutefois d’une certaine partie, notamment du côté de Rouvroy, de Morcourt, de Tilloy et d’Essigny-le-petit, qui était encore couverte de bois. La petite vallée qui  se trouve sur le terroir d’Essigny-le-petit, en face de la ferme du Buisson, sur le chemin d’Homblières, et  celles que l’on voit  à gauche  et  à droite  de ce  chemin, après les bois que l’on rencontre encore  aujourd’hui  aux  environs  de  cette  ferme,  étaient  également  boisés,  ainsi  que  leurs collines  qui  couronnent  cette  vallée. De  sorte  qu’Homblières et  son  abbaye,  situés  dans le vallon où coulait jadis le ruisseau auquel le village a donné son nom, étaient en quelque sorte couverts et protégés de ce côté par les bois.


         Aujourd’hui, le  sol est  dénudé tout  autour  du  village  et  l’on  voit  les maisons d’assez loin, notamment du côté de Neuville-Saint-Amand, du Mesnil et de Marcy. En descendant des hauteurs du chemin d’Essigny, près des bois, là où la côte d’altitude est  de  135 mètres, et d’où  l’on  voit  la  basilique  de  Saint-Quentin  et  le  beffroi,  Homblières  apparaît  tout-à-coup comme encaissé  dans le vallon et  sous un riant aspect. Les maisons et les autres bâtiments, presque  tous  construits  en  briques  et  couverts  d’ardoises  et de  tuiles,  forment  une  masse compacte qui fait ressembler le village à une de ces petites villes bâties dans les vallées et près desquelles on arrive au moment où l’on ne s’y attend pas.
        

         Du côté de Terre-Neuve, le  sol est très accidenté. On distingue d’abord tout près du village, vers le sud-est, les anciennes prairies de l’abbaye, et du côté opposé, en entrant sur le chemin d’Essigny, un vallon assez profond, surmonté du côté de Rouvroy et de Morcourt de monticules d’une certaine élévation.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact