Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 09:00

Lu dans un quadrihebdomadaire axonais suite à l'assemblée générale du foyer culturel l'Espoir du 1er octobre dernier

Un foyer affaibli après son assemblée générale

 

Le foyer culturel L'Espoir a enregistré plusieurs démissions.

Malgré un bilan fort honorable, le foyer culturel L'Espoir est sorti affaibli de l'assemblée générale qui s'est déroulée jeudi et qui a vu la démission de la vice-présidente, du trésorier et de la responsable des animations pour enfants...

 

Il est vrai que les activités menées au cours de cette année ont connu un succès moindre. Le succès avéré d'une animation n'est plus le gage d'une réussite l'année suivante. Seule la brocante du 8 mai échappe à ce phénomène d'usure rapide. Dominique Thaissart, le trésorier, a présenté ensuite un compte d'exploitation équilibré et un bilan qui ne lui ont valu que des éloges. Le renouvellement du bureau, malgré les démissions annoncées, n'a provoqué aucun suspense puisque tous les présents susceptibles d'en faire partie ont été élus.
Deux d'entre eux ont été reconduits dans leur fonction : Geneviève Douay et Guy Laporte, respectivement présidente et vice-président. La trésorerie échoit à Patrick Pertus, précédemment secrétaire. Elodie Droit sera secondée par Gisèle Nehari au secrétariat tandis qu'Arnaud Fontaine gèrera le stock et le matériel. Exit donc un poste de vice-président et celui de responsable de l'animation pour enfants.
Il est évident que le programme 2009-2010 va se ressentir de cette désaffection des Essignyacois et plusieurs animations ont été annulées ou inscrites après des hésitations.

 

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 09:00
En 1907, M. Douxami, professeur à la faculté de Lille, fait état des recherches d'un géographe américain, Michel Lewis. Ce dernier affirme que la Somme actuelle n'est qu'un vulgaire affluent de la Somme préhistorique. D'après celui-ci, cette dernière prenait à l'origine sa source en Lorraine et passait par Verdun, Sedan, Charleville, puis par le cours de la Vence et de l'Aisne pour gagner Montdidier, Amiens par l'Avre, où elle roulait 3 fois plus d'eau que la Seine à Paris, et enfin, recevait l'Oise comme affluent.


Lu sur le site de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 09:00

Deux grandes cheminées métalliques flanquaient un bâtiment aujourd'hui disparu de l'ancienne laiterie de la S.A.F.R. (société anonyme des fermiers réunis).
La S.A.F.R. a été intégrée dans le groupe BEL en 1976. A cette époque la laiterie d'Essigny avait déjà été remplacée par un entrepositaire de boissons (Ets Férat père & fils).

Vous pourrez trouver mention de la laiterie d'Essigny sur les sites suivants

Le site des 3 moulins

le site d'un collectionneur d'étiquettes de fromages


Cette carte postale date de la décennie 50-60 (collection de Dominique Poizot).

Vous pourrez retrouver d'autrres cartes postales de la même époque sur le site de la commune.


Partager cet article

Repost0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 09:00
Vu sur le site d'un hebdomadaire picard


Son oncle Gaston lui avait conseillé d'acheter une « mob ». Agnès ne regrette pas.

 

Elle l'appelle tendrement sa « pétoire. » Agnès Legrand, 54 ans, chevauche chaque jour de la semaine sa vieille mobylette Motobécane, année 1988, machine qu'elle possède depuis une décennie. Cette mère de famille d'Essigny-le-Petit qui travaille à l'école de Lesdins comme aide cantine, femme de ménage et accompagnatrice de bus, est une inconditionnelle de « la bleue », le surnom donné à ce cyclomoteur longtemps fabriqué à l'usine de Rouvroy-Morcourt. « Mon oncle Gaston qui travaillait à Motobécane m'a un jour conseillé d'en acheter une. C'est du costaud me disait-il », rapporte Agnès Legrand. « Ma première Motobécane m'avait été offerte par ma mère, voici plus de 20 ans. C'était une grosse orange, qu'on m'a un jour volé. J'étais très triste. »

Celle qu'elle utilise actuellement est sa 3 e Motobécane. Entre deux, il y a eu une infidélité... avec une Peugeot 103. « C'était nul, elle était plus petite et elle boostait moins. »

Au guidon de sa bleue, notre fringante cyclomotoriste multiplie les allers-retours Essigny-Lesdins, au moins 30 kilomètres par jour, depuis un an et demi et l'entame de son nouveau travail. Son mari René et son beau-frère lui ont réparé le compteur qui affiche un improbable total de « 1 012 kilomètres », assure la bikeuse, au casque gris. « Le seul problème avant, c'était la lumière trop faible, plus faible qu'une lampe électrique. Chez Deplay, ils ont tout encore pour ces mobylettes-là. Ils m'ont changé le globe, j'ai maintenant un bon voltage et tout roule. » Sur son deux-roues du XXe siècle, Agnès Legrand est à l'aise et reconnaissante. « C'est mon outil de travail et ma compagne qui m'emmène partout. » Son mari a voulu lui payer une voiture sans permis. « Sûrement pas. Ma mobylette va plus vite » coupe l'intéressée. ça se garde une « pétoire. »

N.T.

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 09:00

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 09:00

Les tampons à date de la poste d'Essigny qui desservait Fontaine-Uterte

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 09:00

On pourrait retrouver avec une précision de quelques jours la date de la prise de vue : l'école en construction pour l'année et la présence d'un manège sur la place de la mairie à l'arrière-plan.

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 09:00







Partager cet article

Repost0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 09:00


Les tombes de ce cimetière ont sans doute été transférées à la nécropole nationale de Saint-Quentin

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 09:00

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact