Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 08:00

Lundi 6

Radis beurre ou salade exotique

Côte de porc sauce moutarde

Coquillettes

Petit cotentin nature

Mousse au chocolat

 

Mardi 7

Friand au fromage

Omelette aux oignons

Riz

Yaourt sucré

Fruit

 

Jeudi 9

Concombre à la bulgare

Poisson pané

Purée

Carré de l'Est

Pomme ou poire

 

Vendredi 10

Salade verte aux croûtons

Haut de cuisse de poulet rôti

Semoule / courgettes à la crème

Crème de gruyère

Beignet framboise

 

 

Repost 0
Publié par jphb - dans L'école
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 08:00

Certains sont encouragés par la société comme "Ceci n'est pas une tag#2" à Saint-Quentin le mois dernier.

 

Le graffiti est un art...

Certains sont protégés du vandalisme comme ceux laissés par les combattants de la grande Guerre dans les grottes et refuges souterrains à Confrécourt ou ailleurs,

Site "surlalignedefront.fr/2014/03/08/les-vies-souterraines-des-caves-de-champagne"

Site "surlalignedefront.fr/2014/03/08/les-vies-souterraines-des-caves-de-champagne"

comme celui laissé par Victor Hugo lors d'une escapade amoureuse avec Juliette Drouet dans le donjon de Septmonts..

Image William Vaudron sur wikipédia

Image William Vaudron sur wikipédia

... mais aussi une activité punissable

notamment les "vomissures" laissées par quelques-uns ou quelques-unes sur des murs essignyacois à propos de "leurs camarades".

Punissable et coûteuse car il faudra que la collectivité consacre du temps et de l'argent pour les effacer ; je doute fort que le-la-les coupable-s soient pris de remords et le fassent d'eux-mêmes, mais sait-on jamais.

...et condamnable pour peu que les personnes insultées ou les propriétaires des murs portent plainte.

Restons-en, s'il vous plaît, à l'huile de coude des coupables pour effacer ces traces qui ne seront jamais de l'art. Un petit mot d'excuse, de regret (pas écrit sur le mur) serait un plus apprécié.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 08:00

Pour le dernier jour de la semaine : de l'ail, de l'échalote et du persil

 

Saucisson à l'ail

 

Filet de merlu à l'échalote

 

Pommes vapeur et/ou haricots verts persillés

 

Coulommiers

 

Banane ou poire

...et oignon (ou bien encore ognon)

...et oignon (ou bien encore ognon)

Repost 0
Publié par jphb - dans L'école
commenter cet article
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 08:00

On ne dit plus "mauvaises herbes" mais "herbes sauvages" ou "herbes folles" ou bien encore "flore spontanée".

Elles poussent dans les rues, sur les trottoirs, bas-côtés et autres espaces communaux.

En tout cas, elles sont moins mauvaises pour la santé que les désherbants chimiques.

Les produits phytosanitaires, nocifs pour l’environnement et pour l’homme, seront interdits à partir de 2017 dans les espaces publics. Les jardiniers que nous sommes ne pourront plus les utiliser non plus d'ici 2019.

Les employés communaux, Arnaud et Jean-Roger, ont participé en 2015 et 2016 à des formations concernant l'utilisation de ces produits phytopharmaceutiques, sur les solutions de substitution.

Au désherbage chimique, on pourra préférer selon l'espace : le paillage, les plantes couvre-sol, la binette,... on n'a pas besoin partout d'un green de golf. La pâquerette qui parsème le gazon est source de pollen et de nectar pour les insectes auxiliaires, le trèfle est un excellent engrais vert,...

Laisser fleurir le troène avant de le tailler, pour les insectes, pour son parfum délicat, pour les oisillons,... permet peut-être de gagner une taille dans l'année...

Zéro phyto

A Tergnier, la citoyenneté tente de remplacer les produits phytosanitaires :

Extrait du journal communal :

 

« Zéro Phyto »
La ville anticipe.
Dans moins d’un an, les collectivités devront se passer de produits phytosanitaires (pesticides) pour entretenir les espaces verts (hormis ceux des cimetières et des équipements sportifs).
A Tergnier, on anticipe la réglementation du 1er janvier 2017. Depuis le début de l’année 2016, la balayeuse qui permet de nettoyer les caniveaux du Grand Tergnier est équipée d’un bras de désherbage (brosse métallique) qui a pour vocation de remplacer les herbicides. Suite à cette imminente interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires, la ville appelle à une mobilisation citoyenne des Ternois pour l’entretien des trottoirs situés devant chez eux, notamment ceux en gravillons et en terre battue.
Pour l’entretien des écoles, la ville a investi dans un désherbeur thermique.
.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 08:00
Et l'oeuf ?

Plusieurs réponses sont parvenues au blog depuis la question posée il y a plusieurs semaines maintenant.

Régis Joube est passé en mairie avec un livre sur les oiseaux de nos régions. Il s'agirait sans doute de l’œuf d'une grive musicienne.

La grive musicienne. Photo LPO

La grive musicienne. Photo LPO

La foulque macroule au nid - La Fère - 29 mai 2016. (photo jph)

La foulque macroule au nid - La Fère - 29 mai 2016. (photo jph)

Le nid de la foulque macroule est une construction volumineuse faite de matières végétales amoncelées sur la végétation émergée, dans parfois 30 cm d'eau, parfois renforcé si le niveau d'eau s'élève. La cuvette intérieure est tapissée d'herbes. Il est placé assez haut et il est souvent bien visible. La femelle pond de 5 à 9 œufs plus gros et moins tachetés que ceux de la poule d'eau. Ils sont blanc cassé brillant avec quelques mouchetures. L'incubation commence avant que la portée soit au complet et dure un peu plus de trois semaines. Les œufs éclosent sur plusieurs jours. La plupart du temps, les premières portées sont pondues fin avril. Les portées de remplacement sont pondues jusqu'à fin juillet. Les jeunes restent au nid quelques jours puis ils sont répartis entre les deux parents. La femelle garde le nid avec sa moitié de portée et le mâle construit une plate-forme spéciale pour la sienne. Les jeunes s'alimentent seuls vers l'âge de 4 semaines et commencent à voler un mois plus tard.

Un héron faisant le pied de grue à Saint-Quentin - place de la gare - 1er juin 2016 (photo jph)

Un héron faisant le pied de grue à Saint-Quentin - place de la gare - 1er juin 2016 (photo jph)

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 05:36

A la table du restaurant scolaire

 

Salade de tomates

 

Gratin de pâtes à la volaille

 

Yaourt sucré

 

Compote pommes-framboises

 

Repost 0
Publié par jphb - dans L'école
commenter cet article
31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 08:00

Menu du 31 mai

 

Salade de betteraves

Boeuf braisé

Purée

Pyrénées

Pomme ou abricots

 

Inscription au restaurant scolaire : le secrétariat de mairie sera exceptionnellement fermé le lundi 6 juin.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 09:46

 

Description


Qualification du phénomène :
- C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu, plus que leur intensité ponctuelle qui font de cet événement un événement nécessitant une vigilance toute particulière.


Situation actuelle :
Une zone pluvieuse aborde la région par le Nord-est. Les précipitations sont pour le moment continues mais assez faibles.


Évolution prévue :
La zone pluvieuse va s'étendre assez vite aux départements cités. Les pluies prendront localement un caractère orageux et les précipitations deviendront fortes en cours d'après-midi. Ces fortes précipitations se maintiendront la nuit prochaine. Les cumuls seront de 40 à 60 mm, les plus forts étant sur l'est de la région.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 16:00

Pas de vélo devant la mairie mardi, mercredi et jeudi. Mais où était-il passé ?

Il était là

Quand le vélo n'est pas là

Mais on l'a vu là aussi

Quand le vélo n'est pas là

Ou bien encore là.

Quand le vélo n'est pas là

Il n'était pas seul

Quand le vélo n'est pas là

Pas seul du tout.

Puisqu'il accompagnait les élèves de 5ème d'un collège picard.

Quand le vélo n'est pas là
Quand le vélo n'est pas là
Quand le vélo n'est pas là
Quand le vélo n'est pas là

Des dizaines de kilomètres au plus près de la Somme, sans la moindre déclivité sauf celles qui permettent de passer d'une berge à l'autre sur un pont ou une passerelle.

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 08:00

Trouvée sur le site "Geocaching.com", à cette page, une anecdote concernant un ballon qui s'est posé à Noyon en 1909.

Vous verrez que les ressemblances avec "notre ballon" sont nombreuses.

 

"Le ballon "Jouvence", cubant 1000 mètres, qui s'était élevé lundi du parc de l'aéro-club de Saint Cloud à 14 heures, est descendu à 17H14 à Noyon, à une centaine de mètres en arrière de l'Asile de la Sagesse, dans le quartier d'Applaincourt.
Le "Jouvence" était monté par trois aéronautes; M. Bachelard, pilote, titulaire de la médaille d'or de l'Aéro-club de France, le docteur Marlier, de Château-Thierry, propriétaire du ballon, et de St Remy, également de Château-Thierry.
L'attérissage au guiderope n'a donné lieu à aucun accident et la descente des aéronautes s'opéra sans encombre.
A constater l'empressement des habitants de la rue du Coizel, qui s'attelèrent bravement aux cordages et amenèrent le ballon dans un endroit favorable.
Le passage de l'aérostat au-dessus de Noyon avait attiré l'attention de nombreux curieux. Près de 300 personnes étaient accourues sur le lieu de la descente, heureuses d'assister à un spectacle qu'elles n'avaient jamais vu.
Dégonflé très rapidement, le ballon fut replié et transporté avec ses accessoires à la gare de Noyon.
Ajoutons que les aéronautes ont paru enchantés de leur voyage, qui s'est opéré avec un temps magnifique par Chantilly, la forêt, Compiègne et la vallée de l'Oise jusqu'à Noyon, où ils ont constaté avec plaisir l'accueil aimable des habitants.
Vitesse: 30km/h. Altitude maximum: 2600m.
Curieuse coîncidence. En atterrissant à Noyon, le docteur Marlier a pu rendre une visite inattendue à son frère, qui est en garnison à Noyon, et pour l'instant en traitement à l'hôpital militaire."

Vous voyez bien que les Noyonnais auraient pu être surnommés également "les Ballonnistes"

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact