Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 11:00

93 points à l'ordre du jour du premier conseil de l'agglo du Saint-Quentinois (issue de la fusion de la CASQ, communauté d'agglomération de Saint-Quentin, et de la C32S, communauté de communes du canton de Saint-Simon)

Et il va falloir se lever tôt pour assister à la première séance de cette nouvelle assemblée.

Le prochain conseil communautaire se déroulera le lundi 16 janvier au Gymnase de Rouvroy à 8h30 (présence obligatoire dès 8h pour les citoyens intéressés).

Le premier acte sera l'élection du président. Xavier Bertrand sera-t-il le président de la nouvelle agglomération ?

Viendront ensuite la fixation du nombre de vice-présidents, leur élection puis la fixation du montant des indemnités du président et des vice-présidents. (Dans certaine nouvelles agglos, le montant total des indemnités des élus dépasse la somme des indemnités des élus des communautés dissoutes).

Constitution de  commissions, fixation de tarifs (piscines, , école de danse, gîte,..), nomination de régisseurs, adhésions diverses, élection de délégués auprès de nombreux organismes formeront l'essentiel des points abordés.

Retrouvez l'ordre du jour complet ici.

 

A l'agglo : un nouveau président ?

L'enveloppe indemnitaire votée aux président et vice-présidents est toujours un sujet de discussion, notamment au "zinc du café d'à-côté".

Les textes instituent des montants maximaux à  attribuer aux élus. Le montant est ensuite voté par l'assemblée délibérante. Une seule exception, l'indemnité de fonction des maires des petites communes est fixée d'autorité au maximum sauf si le maire demande au conseil municipal que lui soit attribuée une indemnité plus faible.

Les indemnités maximales

Pour une agglomération de 50 000 à 99 999 habitants, les indemnités maximales se montent à :

  • pour le président : 4 206,71 € par mois (110% de l'I.B.T. 1015, en jargon administratif)
  • pour chaque vice-président : 1682,68 € par mois. (44% del'IBT.).

Qu'en était-il à l'agglo ?

Par délibération du 26 janvier 2016, les indemnités allouées dans l'agglomération se montent à

Pour Monsieur le Président : 95,97 % de l'I.B.T. 1015
 
Pour Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents : 29,28 % de l'I.B.T. 1015

Un petit coup de calculette pour décoder :

3670,16 € par mois pour le président

1119,74 € par mois pour chaque vice-président

Qu'en sera-t-il demain ?

Combien de vice-présidents sachant que le maximum est de 15 ? (14 dans l'ancienne agglo et 8 à la C3-2S)

Quelles indemnités ?

A retrouver sur les réseaux sociaux et dans la presse en ligne dès demain.

 

Pour terminer, un petit problème : Quel est le montant des indemnités perçues mensuellement par Madame le maire de Saint-Quentin ?

Pour info, il ne s'agit pas du montant maximum possible.

A l'agglo : un nouveau président ?

Le jargon administratif et la démocratie locale : Que cela vous rassure (ou plutôt ne vous rassure pas), j'ai assisté  une réunion de conseil municipal là où je suis électeur (la 4ème ville de l'Aisne en nombre d'habitants), c'est pareil ; Le jargon administratif l'emporte largement sur le langage commun. Et comme il n'y a aucune opposition, il n'y a aucun débat qui permettrait d'éclairer le citoyen sur la teneur des délibérations. De plus, les comptes-rendus des réunions ne sont ni affichés ni mis en ligne !!!

Partager cet article

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

commentaires

guilbert 16/01/2017 08:35

Bonjour,
93 points à l'ordre du jour..............Est-ce bien raisonnable?
Comment soutenir une attention, sans faille, avec un aussi long et important travail. Comment débattre sur autant de points?
En imaginant une durée moyenne de cinq minutes par point, ça devrait nous donner 465 minutes soit près de 7H3/4 d'attention. Si on ajoute quelques pauses, dont celle du déjeuner, ça va nous faire une journée de plus de 10 H. Je doute du résultat.............!

guilbert 16/01/2017 07:56

Bonjour,
En matière de démocratie, le citoyen contribuable que je suis s'interroge sur l'adéquation qui existe entre les rémunérations des Président et Vice-présidents de la communauté et la responsabilité de leur action au sein de ce même conseil .
Par ailleurs il m'apparaît que leur légitimité est discutable. En effet ce sont des conseillers municipaux qui désignent leurs représentants au conseil communautaire sans consulter les électeurs de leur commune. Il résulte de cette désignation que la politique communautaire n'est pas basée sur des engagements électoraux .
Tout ça pour vous dire que nos représentants siégeant à la communauté de communes n'ont de comptes à rendre à personne quoi qu'ils décident (y compris de défendre d'intérêts communautaires contraires à ceux de leur commune) !......

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact