Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 09:00

Depuis le 1er janvier 2017, la communauté d'agglomération de Saint-Quentin (CASQ pour les initiés) est devenue la communauté d'agglomération du Saint-Quentinois en fusionnant avec la Communauté de communes du canton de Saint-Simon (C3-2S pour son petit nom).

Le nom adopté est-il celui de "Agglo du Saint-Quentinois" comme on le voit accolé à droite du nouveau logo retenu par de nombreux habitants ou faut-il attendre que le nouveau conseil communautaire se prononce ?

La communauté d'agglomération du Saint-Quentinois

Le nouveau conseil communautaire se réunira le 16 janvier 2017. Les agents des deux communautés ne connaîtront donc leur nouveau patron que ce jour-là. Gageons qu'il sera le même pour la grande majorité d'entre eux.

Le conseil communautaire :

Jusqu'au 31 décembre, les deux communautés comptaient au total 90 conseillers communautaires. Dorénavant ils ne sont plus que 76.

14 élus n'auront plus la double casquette municipale et communautaire. Ce n'est pas simplement 14 élus qui se retirent ou qui ne sont pas réélus. En fait, c'est un peu plus compliqué :

25 des 44 élus de la C3-2S ne seront pas intégrés au nouveau conseil communautaire. Ils ne sont plus que 19, soit un par commune.

La défunte CASQ aura, quant à elle, 57 élus dans la nouvelle assemblée au lieu de 46.

11 de plus :

se décomposant ainsi :

1 de moins pour représenter Gauchy

1 de moins  pour représenter Homblières

1 de moins pour représenter Harly

14 de plus pour représenter Saint-Quentin (36 au lieu de 22) :

Les nouveaux délégués saint-quentinois : Vincent Savelli, Sylvie Robert, José Perez, Sylvette Leichnam, Karim Saïdi, Yvonette Saint-Jean, Bernard Delaire, Maryse Sefika, Thomas Dudebout, Sandrine Didier, Philippe Caramelle, Djamila Malliard, Christine Ledoray et Marie-Anne Valentin.

Pour résumé :

  • 36 Saint-Quentinois
  • 3 Gasiacquois
  • 1 élu de chacune des autres communes
36 des 45 conseillers municipaux auront cette double casquette.

36 des 45 conseillers municipaux auront cette double casquette.

Le bureau communautaire

2 présidents et 22 vice-présidents composaient au total les deux bureaux communautaires sans compter les élus chargés de mission.

L'agglo nouvelle formule ne comptera bien sûr qu'un président. Les vice-présidents ne seront plus que 15. Qui seront-ils ? Quelles délégations recevront-ils ?

Rendez-vous le 16 janvier 2017 pour le savoir.

Ils ne seront plus que 3 à l'agglo.

Ils ne seront plus que 3 à l'agglo.

A travers la presse :

Je n'ai retenu que 3 propos rapportés par le Courrier picard :

Celui d'un conseiller d'opposition de Gauchy écarté du conseil communautaire et qui se confiait en aparté : "Je n'étais pas hostile à cette fusion. J'ai voté pour car les petites communes ont besoin d'aide et ne peuvent se gérer par elle-même....."

Celui d'un conseiller d'opposition communiste de Saint-Quentin qui n'a pas manqué de rappeler sa crainte de voir disparaître l'échelon communal : "Les communes, et la majorité ont œuvré en ce sens à Saint-Quentin, deviennent des coquilles vides, sans pouvoir, sans moyens financiers."

Et en réponse au propos de son opposant, celui de Madame le maire de Saint-Quentin qui y voit "une bonne nouvelle". "Notre territoire se renforce. Nous unissons nos efforts."

Partager cet article

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

commentaires

PERTUS 12/01/2017 10:53

2e envoi... je ne sais pas où est passé le premier, envoyé le 08/01 dernier.....

Depuis des années, je le répète:
Les petites communes ont besoin de la mutualisation des MOYENS que représente les CC, mais devraient se méfier davantage de l'amalgame
fait entre ces moyens techniques et l'abandon concomitant des vrais pouvoirs décisionnels.
Effectivement, notre commune (et toutes les autres...) a, en échange de ces moyens techniques plus importants, transféré la plupart de ses
prérogatives et n'a pratiquement plus que le pouvoir de choisir la couleur des pots de fleurs (et encore faut-il que cette couleur soit "aux
normes" !), ou un pouvoir éxécutif (suivre les règlements, surveiller les travaux, faire de la présence lors des votes, gérer les écoles mais
surtout en restant bien dans la ligne...).
Nous sommes de plus en plus les vassaux de notre suzerain la CASQ.
Bientôt, que ce soit par suite d'une décision "administrative" ou par manque d'interressés motivés et abandon, il n'y aura plus de conseil
municipal véritablement décisionnaire (c'est à dire autre qu'une simple chambre d'enregistrement des règles édictées par la Casq, la SS-Pref,
ou l'Etat...), mais il n'y aura plus besoin que d'une seule personne (élue ou salariée) pour servir, comme le dit Gérard, de conseiller
social, marieur, bureau des pleurs, et correspondant local du suzerain.
Mais cette personne ne représentera plus que sa CC d'obédience, et pas la population...

Guilbert 07/01/2017 08:22

Bonjour,
La lecture de cette future composition, les réactions de quelques uns des représentants à la CASQ actuelle, me laissent dubitatif.
Je repense à mes problèmes scolaires de vases communicants. D'ici peu à force de remplir le "vase communautaire", le "vase commune" sera vide ou presque. Il n'y restera plus que des attributions sans grand intérêt, dont celles peu prisées des maires car électoralement délicates (police du maire, commissions impôts,....) .
A terme, pour des petites communes comme la nôtre, il en résultera un très faible intérêt pour la fonction de Conseiller Municipal et encore plus pour celle de Maire.
Celui-ci verra sa fonction dégradée car amputée de ce qui en faisait la richesse. Il sera cantonné dans le rôle de conseiller social, "marieur", shérif local, chef du bureau des pleurs......
Même s'il est représentant au conseil communautaire, il ne pèsera 1/76 ième pour une décision relative à Sa Commune. C'est bien peu ...............!
Bonne lecture.
NB: Si vous partagez, ou non, ce point de vue, faites le savoir et réagissez sur ce blog. L'union fait la force!.......

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact