Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 08:00

On ne dit plus "mauvaises herbes" mais "herbes sauvages" ou "herbes folles" ou bien encore "flore spontanée".

Elles poussent dans les rues, sur les trottoirs, bas-côtés et autres espaces communaux.

En tout cas, elles sont moins mauvaises pour la santé que les désherbants chimiques.

Les produits phytosanitaires, nocifs pour l’environnement et pour l’homme, seront interdits à partir de 2017 dans les espaces publics. Les jardiniers que nous sommes ne pourront plus les utiliser non plus d'ici 2019.

Les employés communaux, Arnaud et Jean-Roger, ont participé en 2015 et 2016 à des formations concernant l'utilisation de ces produits phytopharmaceutiques, sur les solutions de substitution.

Au désherbage chimique, on pourra préférer selon l'espace : le paillage, les plantes couvre-sol, la binette,... on n'a pas besoin partout d'un green de golf. La pâquerette qui parsème le gazon est source de pollen et de nectar pour les insectes auxiliaires, le trèfle est un excellent engrais vert,...

Laisser fleurir le troène avant de le tailler, pour les insectes, pour son parfum délicat, pour les oisillons,... permet peut-être de gagner une taille dans l'année...

Zéro phyto

A Tergnier, la citoyenneté tente de remplacer les produits phytosanitaires :

Extrait du journal communal :

 

« Zéro Phyto »
La ville anticipe.
Dans moins d’un an, les collectivités devront se passer de produits phytosanitaires (pesticides) pour entretenir les espaces verts (hormis ceux des cimetières et des équipements sportifs).
A Tergnier, on anticipe la réglementation du 1er janvier 2017. Depuis le début de l’année 2016, la balayeuse qui permet de nettoyer les caniveaux du Grand Tergnier est équipée d’un bras de désherbage (brosse métallique) qui a pour vocation de remplacer les herbicides. Suite à cette imminente interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires, la ville appelle à une mobilisation citoyenne des Ternois pour l’entretien des trottoirs situés devant chez eux, notamment ceux en gravillons et en terre battue.
Pour l’entretien des écoles, la ville a investi dans un désherbeur thermique.
.

Partager cet article

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact