Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 09:00

Vous avez peut-être entendu parler' du géocaching hier à la mairie.

Le géocaching est un loisir qui consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler un contenant (appelé « cache » ou « géocache ») dans divers endroits à travers le monde. Une géocache typique est constituée d’un petit contenant étanche et résistant comprenant un registre des visites et un ou plusieurs « trésors », généralement des bibelots sans valeur.

Les caches sont nombreuses et permettent de découvrir ou de redécouvrir des lieux qui ne manquent pas d'intérêt historique, géographique, architectural, écologique...

Vous trouverez une cache consacrée aux sources de la Somme ici. Point de cache physique mais on en apprend des choses sur l’hydrogéologie pour répondre au géocacheur qui validera vos réponses.

Nous sommes toujours aux sources de la Somme, cette géocache vous parle de l'abbaye de Fervaques et il vous faudra découvrir une boîte type "Tupperware" grâce aux indices fournis et échanger un des "trésors" de la boîte contre un des vôtres. Les photos présentes sur la page de cette cache suffisent pour retrouver la géocache. De quoi motiver vos enfants pour une balade.

Vous pourrez également faire le tour du bois d'Homblières, suivre l'ancienne ligne de chemin de fer du Cambrésis qui allait de Saint-Quentin à Caudry en passant par Lesdins, Le Tronquoy,....

... et aller partout ailleurs dans le monde !

Ne vous étonnez plus si vous voyez des olibrius se promener en long et en large, passer la main partout sur le mobilier urbain sur la place de l'hôtel de ville de Saint-Quentin avec un GPS ou un smartphone à la main ou bien encore ramper sous un arbre du côté de la Gloriette à Morcourt. Le plus souvent, ils essaient de rester les plus discrets afin que les "moldus" (entendez les non-initiés) ne viennent endommager leurs caches.

Le chercheur : le triangle, la cache, le parallépipède

Le chercheur : le triangle, la cache, le parallépipède

Pour trouver la position exacte d'une cache "mystery", il faut parfois résoudre des énigmes, compléter des grilles de mots croisés, décoder des messages,....

Un petit exemple : L'un des chiffres des coordonnées de la cache de l'ancienne gare de Lesdins correspond au chiffre que vous trouverez en résolvant ce problème :

Assister à ce tournoi de tennis m'a rappelé mon enfance, alors que j'étais passionné de maths. Je jouais avec mon chien, Pythagore, à lui envoyer son jouet préféré pour qu'il me le rapporte : une balle semblable à une balle de tennis, mais en plus grosse puisqu'elle avait un rayon de 5 cm.
A un moment, la balle a atterri dans une grosse flaque d'eau. Elle ne dépassait que de 2 cm. Je me suis amusé à calculer le rayon du cercle dessiné sur la balle à la limite de l'e
au.

A résoudre avec le carré de l’hypoténuse cher à Pythagore ou par le dessin pour des enfants dès le CE2.

Découvrir l'intérieur tout en bois d'une église à Berck

Découvrir l'intérieur tout en bois d'une église à Berck

Voir le moulin de Travecy sous un autre angle

Voir le moulin de Travecy sous un autre angle

Jouer après la découverte d'une cache à Laon

Jouer après la découverte d'une cache à Laon

Ce loisir se pratique seul ou en famille, à petite comme à grande vitesse.

De la promenade de 2 à 3 km en 2 heures jusqu'à la recherche de plusieurs centaines de caches à la journée. A pied, à trottinette, à vélo,... les mains dans les poches, ...avec du matériel d'escalade ou de plongée.

Un site de géocaching ici

Partager cet article

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact