Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 09:00

En préambule, à son récit sur des faits de résistance essignyacois, Raymond Bazin nous parle de sa jeunesse aux "confins" d'Essigny et Fonsomme. Récit adressé à la fin de l'année 1994 à Monsieur le maire, messieurs les adjoints et conseillers municipaux d'Essigny-le-Petit.

 

"Avant que ne se termine l'année 1994 ; année du cinquantenaire de notre libération de l'occupant nazi, où l'on parle tant de témoignages d'histoire, pour instruire aux jeunes générations ce que fut la guerre 39-45, l'occupation, la résistance, je me permets de vous adresser ce courrier pour porter à votre connaissance un fait de résistance, historique, qui aurait pu, pour la majeure partie des habitants d'Essigny de l'époque, se terminer tragiquement en les rayant du nombre des vivants, à la veille de Noël 1943.

Voici les faits transmis par (presque) un enfant d'Essigny : BAZIN Raymond (1) né le 28 décembre 1921 à Ch't'iot Fonsomme (Petit Fonsomme) accompagné d'une sœur jumelle Simone au café "Au rendez-vous des pêcheurs", tenu par ma mère.

La limite d'Essigny et de Fonsomme se trouvant au bout de la parcelle de jardin. La maison de derrière la nôtre était la propriété du père Bourdon (2) et de sa femme, maraîchers avec leur fils Maurice et trois filles : Louise, Rosa et Marie-Thérèse. A 100 mètres, la première maison d'Essigny était occupé par Mademoiselle Eva Godefroy et Madame veuve Bourdon, avec son fils Abel, un copain de jeux plus tard et sa sœur M... ? (3) un peu plus âgée que nous.

 

La ferme Godefroy - Collection Didier Bazin ou ndré Fréjat

La ferme Godefroy - Collection Didier Bazin ou ndré Fréjat

Ma mère, ex-veuve de guerre(Pinguet) s'était remariée avec Eugène Bazin, chauffeur et garde particulier à la ferme de Courcelles exploitée par Henri Ponthieu et son fils Étienne. Ayant passé commande au père Noël, celui-ci nous livra donc (ma sœur et moi) avec quelques jours de retard, le 28 décembre 1921 (il y avait beaucoup de neige, paraît-il).

Nous fûmes baptisés en l'église d'Essigny en janvier 1922 par le père Doucy, curé de Fonsomme et Essigny."

(à suivre)

Une des fermes de Courcelles - Collection particulière

Une des fermes de Courcelles - Collection particulière

Un peu de généalogie locale :

(1) Raymond BAZIN est le cousin de Jacques BAZIN, ancien patron de Bazin Bâtiments.

(2) Charles BOURDON (4) est né le 25 octobre 1877 à Fonsomme. De son mariage avec Désirée DUBAUX à Fonsomme le 6 février 1902 sont nés 4 enfants : Louise née en 1903, Maurice né en 1908, Marie-Thérèse en 1911 et Rosa le 29 novembre 1912, tous 4 nés à Fonsomme.

Le 29 mai 1935 à Fonsomme, Rosa BOURDON a épousé Rémi BOCKSTAL né à Liedekerke (Belgique) le 10 mars 1913. De ce mariage sont nés 5 enfants dont Michel ancien premier magistrat essignyacois et Jacqueline épouse de notre maire actuel.

(3) M... comme Marguerite BOURDON.

Madame veuve BOURDON était servante chez Mademoiselle GODEFROY, cultivatrice. Marguerite était la fille aînée du couple Fernand BOURDON (4) - Zélie dite Louise MATHIAS..

Marguerite née en 1912 épousa Jan Baptist MALCORPS, belge de naissance. Ils exploitaient la ferme anciennement GODEFROY. Dans les années 1975, ils étaient toujours déclarés comme herbagers et élevaient quelques dizaines de moutons sur une exploitation de 7 hectares environ.

(4) Charles BOURDON et Fernand BOURDON étaient frères.

Partager cet article

Repost 0
Publié par jphb
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Essigny-le-Petit
  • Le blog d'Essigny-le-Petit
  • : Les nouvelles de la commune d'Essigny-le-Petit
  • Contact